Obtenir un beau sol ancien

Conseils sur la pose de tomettes en terre cuite pour obtenir un beau sol ancien: panachage, position des tomettes, nettoyage et entretien des tomettes



Panachage (mélange des couleurs)

Lors de la pose, le maçon doit impérativement mélanger toutes les tomettes de chaque palette. Surtout ne pas prendre par couche sur chaque palette, mais prendre les tomettes par paquet.

1. La pose du carrelage sur chape de chaux

Poser un carrelage en terre cuite au ciment ou colle dure, est fortement déconseillé. Les tomettes étant un matériau tendre, si la pose est faite avec un ciment ou une colle dure, les tomettes risquent de se fissurer si la dalle venait à travailler. Nous vous recommandons un mortier de chaux blanche additionnée de sable (5 à 6 brouettes de sable pour 1 sac de chaux blanche) afin de réaliser une chape suffisamment souple sur laquelle les tomettes seront collées à la barbotine. (Mélange d’eau et de chaux, le mélange doit être liquide mais onctueux)

2. Position des tomettes

Selon les tomettes que vous avez choisies, nous préconisons la pose à joint serrés. Pour la pose des carreaux, nous vous conseillons de croiser les joints d'un rang par rapport au précédent afin de limiter un effet d'alignement qui risque de ne pas être agréable à l’œil si le travail est plus ou moins bien réalisé.

3. Les joints

Pour réaliser les joints nous préconisons un mortier très liquide de sable tamisé et de chaux blanche, cela sera beaucoup plus esthétique qu’au ciment gris. Les couleurs des tomettes ressortiront d’avantage. Les terres cuites étant un matériau poreux, il convient de remplir les joints m2 par m2, et de nettoyer les carreaux plusieurs fois avec une éponge appropriée et de l'eau, en évitant de trop creuser les joints.

4. Nettoyage des tomettes après la pose

Quelques jours après le jointement, votre sol va devenir tout blanc. C’est la réaction des joints et remontée de chaux. Cette réaction est normale. Pour ôter ce blanc et nettoyer les tomettes : Utiliser une solution d'acide chlorhydrique mélangé à de l'eau qui aide au décapage des traces de chaux et de ciment restant sur le carrelage (mélange 50%-50%) laisser agir puis bien rincer à l'eau claire. Si vous ne souhaitez pas utiliser d’acide chlorhydrique, vous pouvez le faire également à la lessive St Marc avec une mono-brosse, ou encore faire appel à une entreprise d'aérogommage.(procédé écologique).

Après séchage d'environ 3 semaines, passer au pinceau large notre bouche pore en 3 couches croisées, laisser sécher. Entretenir par la suite au savon noir.